Prescription électronique : obligatoire pour tous en 2018

En application du plan e-santé, la prescription électronique deviendra obligatoire pour tout prestataire de soins susceptible de prescrire des médicaments à partir du 1er juin 2018. Cette obligation concerne donc les médecins généralistes, mais également les spécialistes et les chirurgiens. Seront cependant exemptés les médecins de plus de 62 ans au 1er juin 2018 ainsi que la prescription effectuée lors d’une visite à domicile ou en institution (hôpitaux ou maisons de repos).

Pour vous aider à vous conformer à vos obligations, le logiciel de gestion de patients Surgery Manager s'est intégré avec le fournisseur de dossiers médicaux Hector, leader sur le marché. Nous vous proposons quelques éclaircissements sur la prescription électronique ainsi que sur la procédure à suivre pour pouvoir l'utiliser. Si vous désirez de plus amples informations, n'hésitez pas à nous contacter au +32 (0)2 588 55 88 ou via notre formulaire.

En quoi consiste la prescription électronique ?

La prescription électronique remplacera définitivement la prescription papier à partir du 1er juin 2018 sauf cas d’urgence (par exemple, en cas de force majeure). Le patient ne recevra donc plus de prescription tangible en main. Après sa visite chez le médecin, le patient pourra se rendre dans la pharmacie de son choix et donner sa carte d’identité électronique au pharmacien.

Quels sont les atouts de la prescription électronique ?

La présence de la prescription électronique devrait apporter certains avantages à ses utilisateurs. En voici quelques-uns :

  • réduire le nombre de falsifications de prescriptions ;
  • éviter la perte de prescriptions des patients distraits ;
  • aider le pharmacien à la lecture parfois hasardeuse des prescriptions papiers ;
  • améliorer la communication entre le médecin prescripteur et le pharmacien ;
  • permettre la vérification aisée des allergies du patient grâce à la connexion au dossier patient électronique.

Comment effectuer une prescription électronique ?

Avec le logiciel Surgery Manager, vous bénéficiez de l'accès au certificat eHealth, indispensable pour prescrire. Ensuite, Sylho vous accompagne tout au long du processus d'installation de ce certificat. Une fois tous les paramètres correctement configurés, il ne vous restera plus qu’à prescrire. Pour cela, rien de plus simple : au sein de chaque dossier patient, il suffira seulement de choisir le médicament à prescrire. Le logiciel se charge du reste, de façon à éviter les saisies redondantes d’information.

Une fois la prescription réalisée, vous pouvez cliquer sur le bouton « envoyer » et votre prescription sera transmise directement au serveur Recip-e. Si vous le souhaitez, lorsque vous écrivez le contenu de la prescription, vous pouvez insérer une note personnelle à un pharmacien en particulier (par exemple, en cas de préparation rare). Une fois ces étapes réalisées, Surgery Manager enregistre la prescription dans l’historique du patient, afin de profiter d’une visibilité complète sur toutes les prescriptions réalisées.

Via son ordinateur, le pharmacien pourra avoir accès à la prescription électronique en se connectant sur la plate-forme eHealth et en lisant la carte d'identité électronique du patient. Il pourra également vous envoyer un message électroniquement (par exemple, concernant la disponibilité d’un médicament), sauf si le patient s’y oppose.


Attention cependant, jusque fin 2018 (au plus tôt), le serveur Recip-e émettra un RID (Recip-e Identifier) qui prendra la forme d’un code-barres. Vous devrez l’imprimer et le remettre au patient. Pour avoir accès à la prescription électronique, le pharmacien devra scanner le code-barres qui identifiera la prescription dans le serveur Recip-e. Pour avoir accès à la prescription électronique, le pharmacien devra scanner le code-barres qui identifiera la prescription dans le serveur Recip-e. La prescription étant enregistrée dans le dossier de votre patient, vous aurez la possibilité de la lui remettre également au format papier ou envoyer une copie par mail.

Conclusion 

Même si la prime télématique n’est disponible que pour les généralistes, la prescription électronique devient la règle et il est recommandé de s’y préparer avant le 1er juin 2018. Notre équipe reste bien entendu à votre disposition pour franchir ce cap. Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous contacter au +32 (0)2 588 55 88  ou via notre formulaire.